Coucher de soleil vu de la côte. Magnifique, on a un beau pays, le Québec.

Voyage au cœur du Québec.

J’ai grandi en banlieue de Montréal, à un endroit où les territoires infinis de mon pays commencent à peine. Là-bas, je me suis toujours considéré souverainiste : jeune homme gai, j’ai toujours eu une sensibilité particulière envers les luttes pour la liberté et l’émancipation. La patrie s’enracinait donc en moi, bien avant toute appartenance à ses terres.

Texte : Jean-Robert Bonneau
Photos : Olivier Hardy

Acheter la copie électronique.

Retour à l'accueil.